• Auteur
    Tara Mulhern Davidson
  • URL
    Visiter le site Web de l’auteur
  • Lieu
    Ponteix, Saskatchewan
  • Twitter
    @Tara_M_Davidson
  • Bio

    Tara Mulhern Davidson et son mari Ross exploitent un ranch dans le sud-ouest de la Saskatchewan. Ils sont propriétaires du Lonesome Dove Ranch, où ils élèvent des bovins Gelbvieh commerciaux et de race, des chevaux d’élevage, des chiens de troupeau et, bien sûr, leurs trois jeunes enfants. Toutes les deux semaines, Tara rédige une chronique sur la vie de ranch; elle agit aussi à titre d’experte-conseil en pâturages, en fourrages et en bovins.

Rien de tel que les expositions de bétail

Publié le

Les expositions et les concours de bétail sont une occasion unique de commercialiser ses animaux et de promouvoir l’agriculture

no-business-like-show-businessL’automne est une période fort occupée pour les éleveurs de bétail de partout au Canada; il faut convoyer les aliments pour animaux, sevrer les veaux, et trier et expédier le bétail. Pour certains éleveurs de bovins, l’automne est également synonyme de l’incontournable « saison des expositions et des concours ».

Les salons et les expositions agricoles de bétail constituent une très belle vitrine pour les producteurs de bovins qui souhaitent mettre en valeur leurs animaux, commercialiser la génétique de leurs bovins commerciaux et de race, et échanger avec des clients existants et potentiels en provenance du monde entier. Les expositions de bovins sont l’occasion de faire un peu de rattrapage avec ses amis et offrent une occasion unique pour de nombreuses générations de travailler ensemble. On voit souvent de jeunes enfants donner un coup de main dans les stalles aux côtés de leurs parents ou de leurs grands-parents; ils apprennent l’importance de prendre soin des animaux et la valeur de l’engagement. Sur le terrain de concours, les enfants apprennent le respect, ressentent la fierté du devoir accompli et développent leur esprit sportif, le tout en nouant de nouvelles amitiés et en acquérant de nouvelles compétences.

Les expositions de bovins sont aussi le moment idéal pour promouvoir l’agriculture. Les groupes d’écoliers, les visiteurs internationaux et les membres du public qui s’intéressent aux bovins sont souvent très impressionnés de voir les animaux en démonstration. Les exposants peuvent saisir cette occasion pour discuter avec des consommateurs curieux, répondre aux questions et donner un visage à l’agriculture pour de nombreux visiteurs. Voici quelques conseils :

Présentez-vous et encouragez les gens à vous poser des questions. Bon nombre de visiteurs n’ont peut-être jamais rencontré d’agriculteur et n’ont probablement jamais vu d’aussi près un animal en démonstration. En tant qu’exposant, vous avez l’occasion de raconter votre histoire et d’avoir une conversation positive sur la façon dont le bœuf est produit. Demandez simplement aux visiteurs s’ils ont des questions. Si quelque chose les préoccupe, expliquez-leur comment vous répondez à ces préoccupations sur votre ferme.

Le secret est dans les détails. Pour les gens qui gravitent autour des expositions de bovins, certaines choses comme laver un bovin, couper son pelage ou le sécher à l’air chaud peuvent paraître anodines. Pour un auditoire curieux, toutefois, ces activités méritent sans doute une petite explication. S’il est vrai que les traitements esthétiques ne font généralement pas partie du quotidien du bétail au pâturage, à l’occasion d’un concours, il faut absolument mettre les bovins en valeur et les présenter sous leur meilleur jour.

Fixez des limites. Bien que ces animaux exposés semblent tout à fait adorables avec leur regard attendrissant et leur pelage doux et soyeux, il est important de rappeler aux visiteurs un peu trop curieux qu’ils demeurent des animaux. Même si les bovins sont solidement attachés, ils peuvent reculer brusquement, faire basculer leur poids ou piétiner quelques orteils trop aventureux. Pour assurer la sécurité et le bien-être tant du public que de vos animaux, indiquez clairement aux visiteurs de vos stalles s’ils sont autorisés à toucher les animaux ainsi qu’où et comment ils peuvent les caresser.

Soyez patient et écoutez. Combien de fois les exposants agricoles ont-ils entendu dire : « Ouhhhh! Quelle est cette odeur?! » En réalité, un grand nombre de visiteurs se laissent distraire par certaines choses, et le fumier fait partie du lot! Il vaut mieux reconnaître la situation et recentrer la discussion sur d’autres aspects qui pourraient leur sembler plus intéressants. Chacun voit les choses à sa façon, et un petit saut à la ville me rappelle toujours que je n’aime pas beaucoup les foules (un détail que les spectateurs venus de la ville ne remarquent probablement même pas).

Le Canada accueille plusieurs expositions de bétail reconnues mondialement, et l’effervescence sera palpable chez de nombreux exposants de bovins au cours des prochains mois. Si exposer son bétail n’exclut pas une saine rivalité amicale et une belle camaraderie parmi les passionnés de l’élevage, c’est également l’occasion de partager sa passion pour le bétail avec un public de consommateurs diversifiés.

Comment exprimez-vous votre fierté pour l’agriculture canadienne?

Racontez votre histoire
Cet article a été affiché dans De la communauté, a été étiqueté , , , . Ajoutez ce permalien à vos signets.

Dernières publications

Pour recevoir des mises à jour, des conseils et plus encore : ajoutez votre nom à notre liste d’agbassadeurs.

Inscrivez-vous!