• Auteur
    Lise Bradette
  • Lieu
    Saint-Félicien, Québec

J’adore mon métier

Publié le

Moi, j’adore mon métier parce que déjà je fais de l’agrotourisme avec les consommateurs. Je peux parler d’agriculture et puis c’est diversifié. On produit du lait en fromage, mais on fait des petits fruits aussi. Il faut donner le goût de l’agriculture à ceux qu’on rencontre.

Nous, on a un bon comptoir à la fromagerie. Et puis les clients, les consommateurs qui sont à dix minutes de chez nous, montent chercher leurs produits frais à la ferme. Donc de plus en plus, le consommateur veut être près du producteur agricole, de où ça vient et comment c’est produit. Je pense que c’est d’une importance très bonne pour l’agriculture.

On cultive la terre, mais il faut cultiver aussi la famille – cultiver aussi l’amour du conjoint. Ça fait 33 ans qu’on est mariés et on a toujours travaillé ensemble, mais toujours dans des échelles un petit peu différentes. Moi, je m’occupe du troupeau – la matière première, puis lui il s’occupe de transformer. Puis il y a un thé aussi qui est établi, qui s’appelle « le thé des Bradette », où tous les après-midi, à trois heures, les gens arrêtent, la famille arrête et on prend notre thé, un peu comme les Français.

Comment exprimez-vous votre fierté pour l’agriculture canadienne?

Racontez votre histoire
Cet article a été affiché dans De la communauté, a été étiqueté , , , . Ajoutez ce permalien à vos signets.

Dernières publications

Pour recevoir des mises à jour, des conseils et plus encore : ajoutez votre nom à notre liste d’agbassadeurs.

Inscrivez-vous!