• Auteur
    L’agriculture, plus que jamais

Six choses à savoir sur les soins aux animaux d’élevage

Publié le

Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi tant de gens parlent avec passion des enjeux liés au bien-être des animaux. Les éleveurs ne font pas exception.

Malheureusement, la désinformation au sujet des pratiques de soins aux animaux d’élevage a amené certaines personnes à se demander si le bien-être des animaux est une priorité dans les fermes canadiennes. En fait, selon l’étude sur la confiance du public réalisée en 2018 par le Centre canadien pour l’intégrité des aliments, 61 % des Canadiens ne sont pas certains si la viande canadienne provient d’animaux élevés sans cruauté.

La bonne nouvelle, c’est que les consommateurs sont vraiment plus curieux qu’avant au sujet de la façon dont leurs aliments sont produits. Il est essentiel que nous réagissions à cette curiosité en faisant nous-mêmes preuve de curiosité pour comprendre les préoccupations soulevées, en gardant notre calme, en nous méfiant de nos propres suppositions, et en puisant dans notre expérience personnelle.

Afin de faciliter ces conversations, nous avons préparé quelques messages à propos de l’engagement de l’industrie agricole canadienne en matière de soins aux animaux.

Crédit photo : Daphney Daigle, Bonsecours (Québec)

Soins aux animaux

Mythe : Les éleveurs ne prennent pas soin de leurs animaux.

Fait : Les éleveurs veillent constamment au bien-être et à la santé de leurs animaux en leur prodiguant les meilleurs soins possible.

Vérité : Lorsqu’il s’agit des soins aux animaux, les éleveurs prennent leur responsabilité très au sérieux et ils aiment vraiment ça. Bien s’occuper des animaux est la bonne chose à faire et c’est aussi une bonne pratique d’affaires, puisque les animaux sont productifs et donnent des produits de meilleure qualité lorsqu’on assure leur bien-être et leur santé. Voilà pourquoi les éleveurs canadiens s’efforcent d’améliorer sans cesse les soins aux animaux et qu’ils investissent avec fierté dans des activités de recherche qui permettront de mieux comprendre les besoins des animaux.

Codes de pratique

Mythe : Il n’existe pas de norme de pratique en matière de soins aux animaux d’élevage.

Fait : Des codes de pratique nationaux dictent la manière d’élever et de soigner différents animaux dans les fermes canadiennes.

Vérité : Au même titre que tout autre propriétaire d’animal, les producteurs agricoles sont légalement tenus de traiter leurs animaux sans cruauté. Cependant, au Canada, il existe également des codes de pratique nationaux pour différentes espèces de bétail et de volailles. Ces codes ont été rédigés en collaboration avec des intervenants clés, notamment des éleveurs/producteurs, des transporteurs, des vétérinaires, des organismes de protection des animaux et d’application des lois, des sociétés œuvrant dans le secteur de la vente au détail et des services alimentaires, des transformateurs, des gouvernements et des chercheurs. Ces codes comprennent des exigences et des recommandations sur les besoins des animaux en matière d’hébergement, d’alimentation et d’eau ainsi que sur la transformation et d’autres pratiques. De nombreux secteurs d’élevage de bétail ou de volailles ont aussi élaboré ou sont en train d’élaborer des programmes d’évaluation des soins aux animaux fondés sur les codes pour faire en sorte que des pratiques exemplaires soient mises en place et pour cerner les problèmes en vue d’aider les éleveurs à s’améliorer continuellement.

Cruauté envers les animaux  

Mythe : La cruauté envers les animaux est endémique et échappe à la réglementation.

Fait : La négligence et la cruauté envers les animaux de toutes sortes sont contraires à la loi.

Vérité : La cruauté envers les animaux n’est jamais acceptable, quelles que soient les circonstances. Au même titre que tout autre propriétaire d’animaux, il incombe aux producteurs agricoles et aux éleveurs de s’occuper correctement de leurs animaux et de les traiter sans cruauté. Cette responsabilité est dictée par le Code criminel fédéral, ainsi que par les lois provinciales sur les soins aux animaux. La cruauté envers les animaux est très rare et lorsque ce type de situation survient, les producteurs agricoles du Canada participent activement à la solution. Les cas de cruauté envers les animaux sont traités différemment dans chaque province, soit au moyen de processus de signalement par les pairs ou par des professionnels, soit dans le cadre de relations avec des groupes provinciaux de défense des animaux.

Sur la route

Mythe : Le transport des animaux leur inflige une souffrance excessive.

Fait : Les pratiques de soins aux animaux sont tout aussi cruciales pendant le transport qu’à la ferme, et un règlement fédéral régit le transport sans cruauté des animaux vers le Canada, au pays, et vers l’étranger.

Vérité : Le traitement sans cruauté d’un animal doit continuer même lorsque ce dernier quitte la ferme. Un règlement fédéral définit les conditions obligatoires pour le transport des animaux d’élevage – par exemple, les situations où un animal n’est pas en état de voyager, les besoins en nourriture et en eau et le nombre d’animaux qui peuvent voyager ensemble. En outre, des inspections sont effectuées à divers endroits afin de vérifier la conformité au règlement. Le Canada a également mis en place une initiative de formation sur le transport des animaux d’élevage. Grâce au programme d’agrément Transport canadien d’animaux d’élevage (CLT), les personnes œuvrant dans le transport d’animaux peuvent recevoir de la formation sur les techniques appropriées de manipulation des animaux et être agréées dans l’utilisation de ces techniques.

Logement des animaux d’élevage

Mythe : Garder les animaux dans des bâtiments est cruel.

Fait : Garder certains animaux dans des bâtiments sert à assurer leur santé et leur sécurité.

Vérité : Les éleveurs utilisent différents types de logements pour différents animaux. Alors que certains ruminants, comme les bovins de boucherie, vivent dehors à longueur d’année (en ayant accès à de la nourriture et à un abri), dans le cas de nombreux autres animaux, comme les porcs et les volailles, il est souvent préférable de les garder dans des bâtiments pour assurer leur bien-être. Garder certains animaux à l’intérieur permet aux éleveurs de surveiller plus facilement l’état de santé et l’alimentation de chaque animal. Ils y sont aussi protégés des prédateurs, des maladies et des températures extrêmes.

L’avenir de l’agriculture animale

Mythe : L’agriculture animale n’est pas nécessaire et elle finira par disparaître.

Fait : Les Canadiens jouissent d’une variété de protéines saines et nutritives pour se nourrir et nourrir leur famille, et il continuera d’en être ainsi à l’avenir.

Vérité : Tous les jours, aux quatre coins du pays, les Canadiens font des choix alimentaires conformes à leurs besoins, à leurs valeurs personnelles et à leurs traditions culturelles. Les animaux d’élevage et les sous-produits d’origine animale continueront de faire partie de ces options, non seulement dans le but de nous nourrir, mais aussi pour nourrir nos animaux de compagnie et pour fabriquer des produits utilisés en médecine humaine, de même d’autres produits de tous les jours. Les familles agricoles canadiennes ont besoin d’animaux d’élevage en santé et productifs pour gagner leur vie, et elles continueront d’investir dans la recherche et dans des améliorations à la ferme afin que leurs animaux reçoivent les meilleurs soins possible.

Autres lectures :

Agence canadienne d’inspection des aliments – Transport sans cruauté / Bien-être des animaux

Agriculture en classe Canada (snapAG) – Santé animale – Les antibiotiques

Agriculture en classe Canada (snapAG) – Santé animale – Les vaccins

Agriculture en classe Canada (snapAG) – Soins aux animaux – Bien-être ou droits?

Agriculture en classe Canada (snapAG) – Soins aux animaux – Logement pour porc

Agriculture en classe Canada (snapAG) – Soins aux animaux – Transport d’animaux d’élevage

Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage

Dr. Temple Grandin – Animal Welfare (Bien-être animal) – site Web en anglais

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’alimentation du Québec – Stratégie québécoise de santé et de bien-être des animaux

Les Producteurs laitiers du Canada – Nos engagements envers nos animaux

Les Producteurs d’œufs du Canada – Soins aux animaux

Les Producteurs de poulet du Canada – Soins aux animaux

L’Union des producteurs agricoles du Québec – Bien-être des animaux

La vérité au sujet de l’agriculture (pages 52 à 57)

Cet article a été affiché dans De l’équipe, a été étiqueté , , . Ajoutez ce permalien à vos signets.

Dernières publications

Pour recevoir des mises à jour, des conseils et plus encore : ajoutez votre nom à notre liste d’agbassadeurs.

Inscrivez-vous!