• Auteur
    La Fédération canadienne de l'agriculture
  • Twitter
    @cfafca

Dirigeant agricole : Kurt Siemens, producteur d’œufs

Publié le

« Je suis fier que mes enfants ont le choix de devenir des agriculteurs, s'ils le souhaitent, et qu'ils comprennent à quoi ressemble le mode de vie rural. » - Kurt Siemens, Rosenort (Manitoba)

Kurt Siemens

Faites la connaissance de Kurt Siemens – Un producteur d’œufs de troisième génération qui a bien réussi et qui habite à Rosenort, au Manitoba, avec son épouse, Tami, et ses enfants, Madisson, Harley et Eyob. L’agriculture fait partie de la vie de Kurt depuis toujours. Après une courte carrière en construction, qui a duré trois ans, Kurt a commencé à diriger la ferme où il a grandi et, en 1993, a décidé d’acheter la ferme familiale.

Au fil du temps, la ferme a connu plusieurs changements et améliorations. La grange a été réoutillée en 2002 et en 2010, la famille a remplacé un quart des installations de production par des installations enrichies. « Je voulais créer les meilleures conditions qui soient pour les poules et c’était la seule façon de le faire », explique Kurt. Aujourd’hui, la ferme Siemens élève 20 000 oiseaux. Les Siemens produisent un oeuf spécialisé – VitaEgg – qui répond aux préférences des consommateurs qui souhaitent pouvoir acheter des oeufs venant de poules nourries exclusivement au moyen d’aliments à base végétarienne. Les Siemens louent également une partie des terres qui entourent leur ferme à d’autres agriculteurs, qui y plantent leurs cultures.

« Je pense que si notre ferme a connu du succès c’est parce que nous sommes en mesure de fournir constamment un produit alimentaire sain et de qualité et parce que nous travaillons très fort, bien entendu. Nous suons sang et eau et donnons tout ce que nous avons à notre entreprise. »

Kurt apprécie également le mode de vie que lui offre ce type de profession.

« Au coeur de la vie rurale, il y a la communauté. J’ai commencé à entraîner l’équipe de hockey de mon fils et la moitié des enfants viennent de la localité, et j’ai aussi la possibilité de discuter d’agriculture avec les gens. Quand on est fier de ce qu’on fait, on est plus que disposé de partager cette passion avec les autres. »

« Je suis fier que mes enfants ont le choix de devenir des agriculteurs, s’ils le souhaitent, et qu’ils comprennent à quoi ressemble le mode de vie rural.

Il se pourrait que la ferme familiale soit léguée à la prochaine génération. Le fils de Kurt et de Tami, Harley, a commencé sa première année d’études agricoles à l’Université du Manitoba et envisage de reprendre la ferme à un certain moment. « J’explore l’acquisition d’une autre ferme afin que tous mes enfants puissent continuer à travailler dans le domaine de l’agriculture – il s’agit là de mon plan de relève. Nous devons commencer quelque part. »

Tandis qu’il consacre une grande partie de son temps au travail à la ferme, Kurt est également actif au sein de la Fédération canadienne de l’agriculture, des Producteurs d’oeufs du Manitoba, et des Producteurs d’oeufs du Canada. Il dit qu’il s’est joint à ces organisations parce qu’il « aime être à l’avant-plan des changements et des nouvelles technologies ».

« J’aime rencontrer différentes personnes au Canada et des quatre coins de la planète, et j’approfondis sans cesse ma connaissance de l’agriculture. Tout ce savoir m’aide à mieux gérer la ferme et à offrir un meilleur produit aux consommateurs. »

Selon Kurt, la clé du succès pour le secteur est la capacité de s’adapter. Les agriculteurs s’adaptent continuellement aux exigences des consommateurs et grâce à la nouvelle recherche et la nouvelle technologie, les agriculteurs sont en mesure de répondre à leurs besoins. L’importance attachée au bien-être des animaux par les consommateurs et la société est l’un des plus importants changements que Kurt a constaté au cours des dernières années; la salubrité alimentaire est un autre aspect qui est plus souvent mis sous la loupe aujourd’hui.

« Je me souviens de la manière dont nous entreposions nos produits à la ferme quand j’étais enfant. Ce serait difficile de le faire aujourd’hui, parce que nous avons accès à des connaissances qui aident les agriculteurs à mieux prendre soin du produit et des animaux qui le produisent. Quand j’étais jeune, nous utilisions la meilleure technologie qui existait à l’époque, tout comme c’est le cas maintenant – la science et le savoir qui sont à notre disposition aujourd’hui guident nos décisions. »

« La ferme n’est pas ce qu’elle était jadis, explique Kurt, nous avons pris de l’expansion et nous avons apporté des changements. Mes parents nous ont appris à faire du mieux que nous pouvons avec les outils dont nous disposons. Je suis extrêmement fier de notre ferme familiale et des produits que nous livrons aux consommateurs. »

Ce texte a originalement paru dans le bulletin La FCA à l’œuvre.

Cet article a été affiché dans De l’équipe, a été étiqueté , , , . Ajoutez ce permalien à vos signets.

Dernières publications

Pour recevoir des mises à jour, des conseils et plus encore : ajoutez votre nom à notre liste d’agbassadeurs.

Inscrivez-vous!