• Auteur
    L’agriculture, plus que jamais

Chris Renwick : ambassadeur de L’agriculture, plus que jamais en Ontario

Publié le

Pour Chris Renwick, l’agriculture n’est pas seulement une carrière. Elle fait partie de l’héritage familial. Et la continuité de cet héritage est une source profonde de fierté pour cette septième génération d’agriculteurs.

Chris et sa famille exploitent Renwick Ridgeview Acres, une ferme de céréales et d’oléagineux de 750 acres à Wheatley, en Ontario, qui célébrera son 200e anniversaire l’an prochain.

« Il ne reste plus beaucoup de fermes centenaires dans la région », dit Chris, qui a commencé à cultiver la terre avec son père et son grand-père. Chris est fier de faire grandir son propre héritage familial. « C’est une grande réussite que de dire que vous avez quelque chose dans votre famille depuis 200 ans. Et poursuivre le travail sur la même ferme est définitivement important. »

Avec l’agriculture qui fait partie intégrante de l’histoire familiale, il n’est pas surprenant que l’agriculture soit une affaire de famille pour les Renwick. Chris et son épouse Rachel ont trois enfants qui manifestent déjà un vif intérêt pour l’entreprise familiale. Ils sont désireux d’aider partout où ils peuvent, en particulier au kiosque routier de la ferme.

« C’est vraiment fascinant de les voir aujourd’hui grandir sur la ferme et de constater qu’ils s’intéressent aussi à l’agriculture », souligne-t-il.

Les enfants ont également été une source d’inspiration pour le début de l’aventure de Chris en tant qu’agbassadeur. Après avoir eu quelques occasions de parler d’agriculture à l’école de ses enfants, Chris s’est rapidement rendu compte que c’est quelque chose qu’il aimait. Désireux d’en faire plus, il s’est engagé dans le programme Agriculture en classe et dans un programme « Adopt a Farmer » (parrainer un agriculteur) par l’entremise de la commission scolaire locale.

Ces efforts se sont intensifiés l’an dernier après la participation de Chris et de sa famille à Real Farm Lives (site en anglais seulement), une série documentaire interactive produite par CropLife Canada, qui donne aux internautes un aperçu de la vie quotidienne des familles d’agriculteurs en Ontario et en Saskatchewan.

« Quand ils nous ont demandé si nous aimerions participer, ce fut une décision facile pour moi. J’ai tout de suite sauté sur l’occasion. Je devais juste consulter les autres à la ferme et m’assurer que tout le monde était aussi enthousiaste que moi à cette idée », dit Chris en riant. « Le fait de participer au documentaire nous a définitivement ouvert des portes et nous a permis de parler à plus de gens. C’était intéressant de parler aux gens et de les aider à comprendre ce que nous faisons et pourquoi nous le faisons. »

Une partie de ce que Chris essaie d’aider les gens à comprendre, c’est que les agriculteurs canadiens sont déterminés à produire des aliments nutritifs et sains pour une raison bien simple : les agriculteurs sont des consommateurs eux aussi.

« Je pense que c’est le message à retenir : [les agriculteurs] mangent les mêmes aliments que tout le monde. Nous servons les mêmes aliments à nos propres familles. Je crois que les gens oublient parfois cela. »

Établir des liens comme ambassadeur de l’agriculture

Ce n’est un secret pour personne : la plupart des Canadiens n’ont pas de lien direct avec la production alimentaire. En fait, moins de deux pour cent des Canadiens travaillent dans des exploitations agricoles. Étant donné le fossé qui se creuse, il n’est pas étonnant que l’agriculture et l’alimentation soulèvent de nombreuses questions. En tant qu’ambassadeur de L’agriculture, plus que jamais en Ontario, Chris dit qu’il a hâte d’encourager des conversations ouvertes et honnêtes sur l’agriculture pour aider à combler le fossé entre les consommateurs et la provenance de leurs aliments.

« En raison de l’énorme quantité de renseignements disponibles, les gens posent plus de questions. Et il est de notre responsabilité de dire aux gens pourquoi nous faisons les choses d’une certaine façon pour qu’ils puissent mieux comprendre », explique-t-il.

« Plus il y aura de moyens de susciter l’intérêt des gens, plus ils comprendront et apprécieront ce que nous faisons. »

Bien qu’il faille encourager un plus grand nombre de personnes à se prononcer sur les enjeux de l’agriculture, Chris ajoute qu’il est également important de veiller à ce que l’industrie travaille collectivement à l’atteinte d’un objectif commun, celui de faire participer les consommateurs en leur fournissant des renseignements factuels.

« La communauté agricole est plus solidaire que jamais. Nous avons réalisé qu’il faut faire travailler toute la communauté ensemble au lieu d’une seule personne à la fois. »

Alors, comment quelqu’un qui cherche à ajouter sa voix à la conversation sur la nourriture peut-il commencer sa propre aventure? Chris dit que la meilleure façon de commencer est de choisir un sujet de discussion dont vous êtes à l’aise de parler.

« Nous n’avons pas tous les réponses à tout. Si vous ne savez pas quelque chose, n’ayez pas peur de le dire et de diriger la personne dans la bonne direction. La dernière chose que vous voulez faire est de dire à quelqu’un quelque chose qui n’est pas exact, et que cette personne le découvre. Parce qu’alors, il n’aura plus confiance en vous », dit Chris.

« Il est important de se rappeler que les gens veulent en apprendre plus sur la provenance de leurs aliments. »

Suivez Chris sur Twitter ou visitez sa page Watch it Grow sur Facebook.

Cet article a été affiché dans De l’équipe, a été étiqueté , . Ajoutez ce permalien à vos signets.

Dernières publications

Pour recevoir des mises à jour, des conseils et plus encore : ajoutez votre nom à notre liste d’agbassadeurs.

Inscrivez-vous!