Cinq moyens d’utiliser les médias sociaux pour raconter la véritable histoire de l’agriculture

Publié le

L’agriculture est bien plus qu’un travail, c’est notre vie et notre passion. Nous avons donc la responsabilité de mieux faire comprendre notre industrie aux autres. Parce qu’après tout, si l’industrie agricole ne prend pas en main sa propre destinée, d’autres personnes le feront à sa place. Et il est fort probable que nous n’aimions pas ce qu’ils vont en dire.

Les médias sociaux nous offrent de nombreuses occasions de parler de l’agriculture. Nous pouvons utiliser les médias sociaux de façon proactive, pour montrer et raconter ce qui se passe vraiment dans notre industrie et pour participer aux conversations qui portent déjà sur l’agriculture et l’alimentation. Voici cinq bonnes façons de commencer à utiliser les médias sociaux pour raconter l’histoire de notre industrie d’une façon positive :

  1. Vous n’avez pas besoin de réinventer la roue ou de travailler en vase clos. Trouvez des gens qui œuvrent dans différents secteurs ou qui vivent dans d’autres régions et qui semblent déjà souligner les aspects positifs de notre industrie. Vous pourrez ensuite diffuser leurs messages en les partageant en ligne ou retweeter le contenu qu’ils créent.
  2. Songez à ce que les gens qui n’œuvrent pas en agriculture voudraient savoir à ce sujet en vous mettant vraiment à leur place. Parlez des sujets qui les intéressent d’une façon responsable et en utilisant des termes et des renseignements faciles à comprendre.
  3. Cherchez des mots-clics pour trouver des conversations qui se déroulent déjà sur l’agriculture et l’alimentation. Vous voulez donner votre point de vue sur les #OGM ou savoir ce que les gens disent à propos du bien-être des #animauxdelaferme? Suivez les mots-clics qui semblent pertinents et cherchez des conversations auxquelles vous pouvez participer. Donnez votre propre point de vue, partagez vos photos et racontez vos expériences. Soyez sincère et souvenez-vous qu’il ne s’agit pas de chercher la confrontation, mais d’échanger des opinions.
  4. N’oubliez pas qu’une image vaut mille mots, c’est donc la même chose avec une photo ou une vidéo! Partagez des photos de votre exploitation ou de vos activités agricoles à l’aide de canaux comme Facebook, Instagram et Tumblr, pour n’en nommer que quelques-uns. Vous pouvez également monter des vidéos toutes simples et les diffuser en ligne pour aider les autres à voir « l’envers du décor » à la ferme. À titre d’exemple, voici un billet de blogue publié par des producteurs qui expliquent pourquoi ils font des vidéos sur leurs exploitations.
  5. Gardez votre calme et amusez-vous en faisant de l’agripromotion! Il peut devenir frustrant d’entendre les fausses perceptions que certains ont à propos de l’industrie que nous aimons, que ce soit en ligne ou en personne. Et il y a aussi des gens qui perpétuent ces jugements à propos de qui nous sommes et de ce que nous faisons. Il est important de rester calme et d’accorder toute l’importance aux réponses que nous donnons, aux expériences, aux histoires que nous racontons à l’aide de faits et de ressources afin de brosser un tableau qui est plus près de la réalité.

Racontez-vous déjà la véritable histoire de l’agriculture en ligne et de façon positive? Faites-le-nous savoir! Vous pouvez nous écrire en répondant à ce message ou en nous envoyant un tweet à l’aide du mot-clic #DéfiAgbassadeur.

Pour en savoir plus sur l’utilisation des médias sociaux pour raconter la véritable histoire de l’agriculture, visionnez ces webinaires :

Et suivez L’agriculture, plus que jamais sur les médias sociaux, car nous avons des ressources et des histoires que vous pouvez partager pour raconter au monde tout ce qui se passe d’intéressant en agriculture.

Recevez des conseils par courriel qui vous aideront à faire de l’agripromotion.

Devenez un agbassadeur
La publication a été affichée le Conseils pour faire de l’agripromotion. Ajoutez ce permalien à vos signets.

Dernières publications

Pour recevoir des mises à jour, des conseils et plus encore : ajoutez votre nom à notre liste d’agbassadeurs.

Inscrivez-vous!